The trashiest blog in the World...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 mai 2009

tuxtype2 et tuxmath

Une brève discussion sur IRC hier soir m'a fait découvrir un logiciel éducatif que je ne connaissais pas encore sous Linux : TuxMath.

Je me suis également rendu compte que ce programme n'était pas empaqueté pour Fedora, et que son équivalent pour le clavier, TuxType, datait de l'an dernier...

Bref, je me suis dit que de mettre à jour TuxType et d'intégrer TuxMath dans les dépôts officiels serait une bonne idée. En cherchant quelque peu sur le bugzilla, j'ai vu un bogue encore ouvert pour TuxType : https://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=477472
Ce bogue concerne l'inclusion de fichiers de polices de caractères dans les paquets ; mais je ne sais pas comment le corriger... Du coup, je ne souhaite pas m'occuper moi-même de la mise à jour de TuxType, ni de la demande d'intégration de TuxMath dans les dépôts officiels.

En revanche, je voulais essayer ces deux programmes sur ma Fedora, je les ai donc construits et mis à disposition sur mon dépôt personnel. Les paquets sont disponibles pour Fedora 9 et 10 en i386 et en x86_64. Pour installer le dépôt :

# rpm -ivh http://rpms.ulysses.fr/fc10/x86_64/trashy-release-fc10-1.noarch.rpm

Pour Fedora 9, utiliser l'URL : http://rpms.ulysses.fr/fc9/x86_64/trashy-release-fc9-1.noarch.rpm

Pour installer les deux programmes :

# yum --enablerepo=trashy install tuxtype2 tuxmath

J'ai installé ces deux programmes sur l'ordinateur de mon épouse afin qu'elle puisse les tester, et elle est actuellement en train de se prendre la tête sur TuxMath :-D

Les paquets ont été uniquement testés sous Fedora 10 en x86_64, je n'ai as d'autre version sous la main...

Amusez-vous bien ! :-)

samedi 16 mai 2009

Décret sur l'accessibilité des sites publics : enfin !

Le décret sur l'accessibilité des sites publics a enfin été signé et publié au Journal Officiel !!

Depuis 2005, et l'adoption de la loi loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, de nombreuses personnes dans les milieux du web appelaient de leurs vœux le décret correspondant.

En effet, cette loi sans décret n'obligeait personne à effectivement adopter une logique d'accessibilité dans les sites webs des services publics. Bien que certains aient déjà sauté le pas, que ce soit par décision de « responsables informatique » ou de développeurs sensibles à ce genre de sujets, d'autres - principalement pour éviter de dépenser trois sous qui pour une fois auraient été dépensés de façon fort utile - prenaient pour excuse l'absence de décret pour ne pas rendre leur site conforme aux différentes normes (X)HTML.

Désormais, c'est chose faite, et j'espère que l'accès et l'ergonomie presque pitoyable que nous devons aujourd'hui endurer sur certains sites gagnera un peu en qualité !

Je vous accorde que le respect de standards n'est pas forcément un gage de qualité et encore moins d'ergonomie, mais on a bien le droit de rêver un peu, non ?

mercredi 1 avril 2009

doc.fedora-fr.org : on ferme

L'équipe de Fedora-fr a décidé à l'unanimité de la fermeture de la documentation francophone de Fedora.

L'entretien de ce wiki nous demandait beaucoup trop de travail, consommait à outrance les ressources du serveur, et pénalisait d'autant plus les autres services comme les forums ou la plateforme de blog.

Le site sera démantelé dans la journée, nous vous invitons à consulter la documentation officielle de Fedora en cas de problèmes, ou de rejoindre les forums si ce n'est déjà fait.

EDIT 02/04/2009 : Vous l'aurez compris, il s'agissait bien évidemment d'un petit poisson d'avril ;-)

jeudi 26 février 2009

Printemps 2009 : Internet ferme ses portes

Bon, je vous l'accorde, j'ai quelque peu abusé dans le titre... Oui, mais il y a une raison !

Certains se souviendront il y a quelques années des remous causés par la « fameuse » loi DADVSI. hé, bien, on remet le couvert cette année !

Que dire ? Que dire ? C'est bien malheureux, mais rien ne me vient à l'esprit...

Quadrature_black-out_HADOPI_468x60px.gif

Citons l'éloquent paragraphe d'introduction de l'appel au blackout du net français :

Devant le ridicule d'un gouvernement qui s'entête à vouloir déconnecter du Net des familles entières sans preuves valables ni procès, la Quadrature appelle les citoyens épris de liberté à procéder au « black-out » de leurs sites, blogs, profils, avatars, etc. Comme en Nouvelle-Zélande, seul pays avec la France où la « riposte graduée » devait être imposée par la loi, pour finalement être repoussée : pour protester contre cette loi imbécile et sa « liste blanche » de sites autorisés, le Net français doit agir et se draper de noir.

dimanche 22 février 2009

Changement de décor

Depuis quelque temps, je m'étais promis de faire la mise à jour de ce blog vers la dernière version SVN de DotClear...

Je n'avais malheureusement pas eu le temps de m'en charger, mais c'est désormais chose faite !

Du coup, je me suis retrouvé avec quelques coquilles dans l'ancien thème que je me suis empressé de corriger. Ce faisant, je me suis dit que ce thème commençait à dater un peu (il était basé sur le design de Fedora Core 6, sortie en octobre 2006).

Je me suis donc attaché ce jour à la mise en place d'un nouveau design pour ce blog, toujours dans le thème du libre bien évidemment (hé oui, on aime les pingouins !) :-)

mardi 6 janvier 2009

Épiphanie 2009 : Galette 0.63 sort du four !!!

Bonjour à tous,

L'équipe de Galette est heureuse de vous faire part de la sortie de Galette 0.63 !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le projet, Galette (qui signifie Gestionnaire d'Adhérents en Ligne Extrêmement Tarabiscoté mais Tellement Efficace) est un projet libre sous licence GPL de gestion d'adhérents à destination des associations.

La liste des modifications pour cette nouvelle version est la suivante :

  • Ajout de la gestion de transactions,
  • Ajout de la gestion de champs dynamiques, pour ajouter des champs supplémentaires, ainsi que la possibilité de traduire les libellés de ces champs,
  • Les adhérents peuvent désormais s'inscrire eux-mêmes,
  • Utilisation du moteur de templates Smarty, pour lequel la ré-écriture de toutes les pages html au format XHTML a été nécessaire,
  • Passage de ADODB 4.7.1 à 4.9.2
  • Utilisation de gettext pour les traductions
  • Ajout de la traduction en Espagnol (la traduction n'est pas encore terminée)
  • Possibilité d'envoyer un logo personnalisé,
  • Ainsi que de nombreuses corrections de bogues.

Le programme d'installation livré permet la mise à jour depuis une version antérieure de Galette, la mise à jour en est fortement simplifiée.

Vous pouvez récupérer la dernière version à l'adresse : http://download.gna.org/galette/galette-0.63.tgz

Et voici quelques liens qui pourraient vous être utiles :

En cas de problème, vous pouvez rapporter les bogues via l'interface de Gna!

Si le projet vous intéresse, n'hésitez pas à rejoindre l'équipe de développement de Galette.

Un grand merci à toute l'équipe sans laquelle cette version n'aurait pas pu voir le jour, ainsi qu'à Tuxfamily (hébergement du site) et Gna! (dépôt du code source, interface de gestion des bogues et tâches, liste de discussions). Merci également à toutes les personnes qui ont testé et re-testé cette version et permis de corriger certains problèmes qui avaient échappé à l'attention de l'équipe :-)

La gentille équipe de développement de Galette.

EDIT
Un bogue a été trouvé lors de la mise à jour vers Galette 0.63 : http://galette.tuxfamily.org/fr/doku.php?id=documentation:knownbugs#mise_a_jour_vers_galette_0.63.

Epiphany 2009 : Galette 0.63 out of oven !!!

Hello everybody,

The Galette Team is glad to announce the release of Galette 0.63!

For those who don't know Galette yet, it is a Project to manage the members of your association. Galette is a Free software, licensed under the GPL licence. In French, Galette means Extremely Sophisticated but so Efficient On-Line Membership Manager (in French, a "Galette" is a sort of cake, usually French people eats the "Galette des rois" for the Epiphany).

Here are the updates for the new version:

  • Added transaction management,
  • Added dynamic fields management, to add more fields and to translate their labels easily,
  • Members can now self subscribe to your association,
  • Use of the Smarty template engine, for which the rewriting of all the html pages as compliant XHTML was necessary,
  • Update ADODB 4.7.1 to 4.9.2,
  • Use of gettext for translations,
  • Added Spanish translation (the translation is not yet over),
  • It is now possible to upload a personal logo,
  • So much bugs corrections.

The packaged installation program allows you to update your previous Galette version. The update is then much more easy to achieved.

You can now download the latest version from: http://download.gna.org/galette/galette-0.63.tgz

Here are some links that may be useful:

In case of problem, you can report bugs through the Gna! interface.

If you are interested in the projet, feel free to join Galette's development team!

I would like to thank all the development team, who made this 0.63 version possible, and I would like to thank Tuxfamily (web hosting service) as well as Gna! (source code repository, tasks, bugs and chat user interface). I also want to thank all the person who have tested this version again and again and which allowed us to correct some unexpected problems.

The very kind Galette Development Team.

EDIT
A bogue has been discovered upgrading to Galette 0.63 : http://galette.tuxfamily.org/en/doku.php?id=documentation:knownbugs#update_to_galette_0.63

dimanche 4 janvier 2009

Happy new year !

Mon épouse, ma fille et moi même vous présentons nos meilleurs vœux pour cette année 2009 ; qu'elle soit pleine de joie, de bonheur ainsi que de nouveautés et d'innovations dans le logiciel libre :-)

2009.jpg

Souhaitons que Fedora continuera son petit bonhomme de chemin, intégrant encore plus de nouveautés dans sa prochaine mouture ; que Fedora-fr prospère encore et encore, et que notre documentation francophone s'étoffe encore plus !

mercredi 5 novembre 2008

Open Office 3.0 sous Fedora 9

Depuis l'annonce officielle de la sortie de la version 3 d'OpenOffice, je m'étais dit qu'il serait bien de la tester...

Je n'en avais pas encore eu le temps, ni le courage cependant :-)

C'est désormais chose faite, et, pour l'occasion, j'ai reconstruit les RPM disponibles pour la future Fedora 10. Le travail ne fût pas très compliqué, mais relativement long, le temps de reconstruire les quelques dépendances manquantes dans F9 et de recompiler OOo (plus de 5 heures de travail sur mon pc pour la seule version x86_64... Plus de 10 heures pour la version i386, l'autre pc étant sensiblement moins rapide).

Le résultat pour la version 64bits : 96 paquets pour un total de 1,3Go !

Comme il aurait été dommage de ne pas en faire bénéficier la communauté, j'ai mis en place rapidement un dépôt pour Fedora 9 (i386 et x86_64) qui contient pour le moment tous les paquets OpenOffice.org 3 ainsi que les dépendances manquantes sous F9.

Pour l'installer :

rpm -ivh http://rpms.ulysses.fr/fc9/x86_64/trashy-release-fc9-1.noarch.rpm

Ensuite, vous pourrez utilisez yum pour mettre à jour et/ou installer ces nouveaux paquets (notez que le dépôt est désactivé par défaut) :

yum --enablerepo=trashy update openoffice\*

Ces paquets ne sont fournis qu'à des fins de tests, aucune maintenance ne sera effectuée, je ne prévois pas non plus pour le moment de mise à jour (au vu du temps que ça prend pour recompiler le tout, je suis certain que vous me comprendrez :-D).

Le seul moyen d'avoir une version 3 d'OpenOffice installée et maintenue sur votre Fedora sera d'installer Fedora 10 dès sa sortie !

lundi 3 novembre 2008

Traduction de Fedora en français / Fedora's French translation

Je tenais à remercier l'ensemble de l'équipe de traduciton francophone de Fedora pour leur admirable travail.

En effet, comme vous pourrez le constater, la traduction du dixième opus de Fedora est fort bien avancée :
https://translate.fedoraproject.org/languages/fr/fedora-10

Ayant participé un peu à tout cela, et suivant de loin les discussions sur IRC et sur la liste de traduction francophone, je peux vous affirmer que ce ne fut pas chose facile :-)

Un grand merci à Thomas (l'ancien grand gourou de la traduction) ainsi qu'à Pablo (le nouveau grand gourou de la traduction) ; ainsi bien entendu qu'à l'ensemble des traducteurs pour leur travail exceptionnel !

--

I'd like to give thanks to the Fedora French translation team for their admirable work.

Indeed, as you should see, translation for the 10th Fedora opus is well-advanced :
https://translate.fedoraproject.org/languages/fr/fedora-10

The work they provided on the IRC channels or on the mailing list was not easy at all :-)

So, many thanks to Thomas (ex french translation guru) and Pablo (new french translataion guru) ; and of course the whole translation team for the extraordinary work they've provided !

jeudi 16 octobre 2008

Subversion : comment créer un miroir de façon sécurisée ?

Sur un serveur (que nous nommerons s_svn), nous avons un dépôt SVN, nous souhaitons mettre un miroir de ce dépôt sur un second serveur (s_miroir).

Nous verrons comment utiliser la commande svnsync avec SSH pour parvenir à nos fins.

Tout d'abord, un peu de réflexion (ça fait mal, mais on va se forcer :-D). Nous avons, sur chacun des deux serveurs, un utilisateur nommé 'svn'. Depuis s_miroir, l'utilisateur devra avoir un accès SSH sur s_svn, de préférence avec une clé SSH dépourvue de mot de passe, afin de pouvoir automatiser le processus. Il faudra donc penser à restreindre un peu cet accès, nous ne souhaitons pas que l'utilisateur svn de s_miroir ait un accès inconditionnel à s_svn sans mot de passe aucun ;-)

Commençons par mettre en place la clé SSH. Sur s_miroir, créons la clé :

[svn@s_miroir ~]$ ssh-keygen
enerating public/private rsa key pair.
Enter file in which to save the key (/home/svn/.ssh/id_rsa):
Enter passphrase (empty for no passphrase):
Enter same passphrase again:
Your identification has been saved in /home/svn/.ssh/id_rsa.
Your public key has been saved in /home/svn/.ssh/id_rsa.pub.

La clé créée, nous pouvons l'installer sur le serveur qui héberge le dépôt SVN :

[svn@s_miroir ~]$ ssh-copy-id -i ~/.ssh/id_rsa.pub svn@s_svn

Pour plus de sécurité, nous allons restreindre l'accès sur s_svn à la seule commande dont s_miroir ait besoin. La commande en question est svnserve -t, nous allons utiliser les possibilités de SSH pour cela.

[svn@s_svn ~]$ vim ~/.ssh/authorized_keys

Cherchez la ligne qui permet à s_miroir de s'authentifier. Chaque ligne est constituée par défaut de la façon suivante :

type     identifiant_cle     utilisateur

Dans notre cas, nous aurons donc (où {identifiant} est une suite de caractères alphanumériques imbuvable) :

ssh-rsa {identifiant} svn@s_miroir

Pour restreindre à la seule commande qui nous intéresse, il suffit d'ajouter command="svnserve -t" au début de la ligne, ce qui donne donc :

command="svnserve -t" ssh-rsa {identifiant} svn@s_miroir

Avec cette méthode, svnserve -t sera systématiquement utilisée lors d'une connexion avec la clé de l'utilisateur svn sur s_miroir.

Mettons en place maintenant le miroir en lui même. Il faut tout d'abord créer un dépôt svn :

[svn@s_miroir ~]$ mkdir ~/depot_svn
[svn@s_miroir ~]$ svnadmin create ~/depot_svn

Certaines opération sur les propriétés des révisions seront changées lors de la synchronisation, il peut donc être bienvenu de restreindre ces opérations sur le dépôt. Pour ce faire, créez le fichier hooks/pre-revprop-change dans votre dépôt :

[svn@s_miroir ~]$ vim ~/.depot_svn/hooks/pre-revprop-change

Et insérez-y le contenu suivant :

#!/bin/sh
USER="$3"

if [ "$USER" = "svnsync" ]; then exit 0; fi

echo "Only the svnsync user can change revprops" >&2
exit 1
EOF

Pensez ensuite à rendre ce script exécutable :

[svn@s_miroir ~]$ chmod +x ~/.depot_svn/hooks/pre-revprop-change

On initialise le nouveau dépôt :

[svn@s_miroir ~]$ svnsync init --username svnsync file:///home/svn/depot_svn svn+ssh://s_svn/chemin/vers/le/depot
Copied properties for revision 0

Et enfin on lance la procédure :

[svn@s_miroir ~]$ svnsync sync --username svnsync file:///home/svn/depot_svn
Committed revision 1.
Copied properties for revision 1.
Committed revision 2.
Copied properties for revision 2.
Committed revision 3.
Copied properties for revision 3.
...

Notez l'utilisation de l'utilisateur 'svnsync' dans ces deux commandes. Si vous l'omettez, le script créé plus tôt interdira la modification des propriétés de révision, et la synchronisation ne pourra pas avoir lieu.

Une fois la synchronisation initiale terminée, vous avez un miroir de votre dépôt svn sur s_miroir :-) Pour automatiser la tâche, vous pouvez créer une tâche cron sur la commande de synchronisation (la seconde donc, le 'svnsync init' ne devra plus être exécutée).

mercredi 24 septembre 2008

Fedora a 5 ans !

fedora_5ans.jpg

Joyeux anniversaire !

mercredi 30 juillet 2008

Jour J-2

Dans deux jours (comprenez ce samedi 02 août 2008), je déménage de Douai à Bordeaux.

Cela marquera le début d'une nouvelle étape dans notre vie, à ma femme, ma petite Zia et moi.

Je n'aurai pas de connexion Internet avant un moment (totalement indéfini, le temps que mon FAI prenne en compte mon dossier de déménagement), hormis au travail. Je consulterai principalement mes comptes emails personnels, Fedora, Galette, etc... devront rester de côté un moment (mais certains m'ont déjà promis d'en prendre bien soin de Fedora en mon absence).

@ très bientôt !

jeudi 24 juillet 2008

La fin d'une époque...

Demain, vendredi 25 juillet 2008, est mon dernier jour de travail dans l'équipe du Pandoc (Point d'Appui National DOCumentaire - CETE LILLE). J'ai ensuite droit à une petite semaine de congés, qui sera mise à partie pour préparer mon déménagement vers Bordeaux, où je commence début août un nouvel emploi.

Voilà plus d'un an que je travaillais là-bas, à rendre accessibles des applications de recherche documentaire basées sur SDX, et à y améliorer - autant que je l'ai pu - le logiciel de gestion documentaire Notix.

Les services du ministère ne sont malheureusement pas dans une politique d'embauche, ou même de contrat à long terme (c'est seulement en train de se mettre en place à l'heure où j'écris ces lignes), et c'est à grand regret que je me suis vu dans l'obligation de chercher du travail ailleurs... CDD sur CDD, c'est bien, mais un temps seulement.

Cette expérience fut pour moi fort enrichissante, j'ai eu l'occasion d'y apprendre énormément de choses, au sein d'une formidable équipe. La tâche n'était pas tous les jours aisée, mais si c'était simple, ce serait moins rigolo :-D

Mon passage au sein de ce service, aura, je l'espère, permis de faire avancer certaines choses ; j'ai en effet pu quelque peu bousculer mon responsable et mes collègues ; mais toujours pour améliorer les choses (bon, oui, je sais, ça, c'est moi qui le dit... :-p).

C'est aussi grâce à l'expérience que j'ai acquise sur cette période que j'ai pu trouver et décrocher mon nouveau travail, à Bordeaux. Bien que mon nouveau travail me satisfera fort certainement, c'est avec bien peu d'enthousiasme que je dirai au revoir à tous mes anciens collègues, demain soir.

Je tiens à remercier tout particulièrement André Davignon, pour m'avoir « supporté » pendant cette période, pour m'avoir appris pas mal de choses, et aussi pour m'avoir permis de trouver ce nouvel emploi. Merci aussi à André pour sa compréhension face à ma situation qui n'a pas été très facile ces derniers temps (mon mois à Bordeaux, mon mariage, la naissance de ma petite fille, ...).

Un grand merci aussi à Virginie, qui - même si elle ne comprenait pas toujours ce qu'on l'on racontait entre « informaticiens » - m'a beaucoup aidé à saisir certains concepts qui m'échappaient, et m'a également beaucoup conseillé et soutenu par rapport à la naissance de Zia. C'est aussi à elle que je dois la découverte de certains bogues dans Notix qui m'ont pour le moins occupé ;-)
Le titre de ce billet devrait d'ailleurs lui dire quelque chose :-)

C'est « la mort dans l'âme » que je rédige ce billet « d'adieux »... Bon vent à tous, j'espère avoir l'occasion de vous revoir !

dimanche 13 juillet 2008

Je suis papa !

Je suis l'heureux papa d'une magnifique petite fille depuis samedi 12 juillet 2008 à 18h58 !

Notre petite Zia pesait à la naissance 3.4Kg et mesurait 52 centimètres. Elle se porte comme un charme.

Bien évidemment, c'est la plus belle, la plus gentille, et la plus sage des petites filles.
Bien entendu, elle est déjà très sensible au monde du logiciel libre :-)

Je risque d'avoir relativement peu de temps à consacrer au monde du libre, tant pour Fedora, Galette, et d'autres projets plus ou moins indéfinis :-D

J'ai mis en ligne des photos de ma petite Zia sur notre galerie photo, un billet a été publié sur le blog de Zia également.

mercredi 2 juillet 2008

preupgrade, second round (mise à jour de F8 vers F9)

Après le succès du passage de Fedora 7 vers Fedora 9 via preupgrade sur mon ordinateur portable, je me suis décidé à faire subir le même sort à mon ordinateur de bureau, qui lui était équipé d'une Fedora 8 en x86_64.

Je dois malheureusement avouer que cette mise à jour ne s'est pas aussi bien passé que la première, loin s'en faut. Je suis assez surpris, puisque la migration vers une Fedora n+2 n'est pas très conseillée...

Jour J, démarrage de ma Fedora 8. Pour gagner un peu de temps, et alléger la mise à jour, je supprime des paquets dont je n'ai pas besoin (les jeux, etc...), je sauvegarde mes bases de données (mysql, postgres) et lance preupgrade.

La première fois, l'application cherche les paquets à mettre à jour, les télécharge... Puis bloque sur la récupération de l'image de boot :-/ Bon, soit. On ferme, et on recommence... Le second test fût plus rapide, tous les paquets ayant déjà été téléchargés.

À la fin de l'opération, il m'est proposé de redémarrer, ce que je fais avec plaisir. Mais voilà... Lors de la vérification des paquets, Anaconda me dit qu'un paquet, gnome-panel-libs pour ne pas le citer, et soit manquant soit corrompu. Il semble essayer de le télécharger, mais sans succès. Le « souci », c'est que pendant ses tentatives de téléchargement, on ne peut pas savoir quel est le paquet incriminé (vous comprendrez le problème dans la suite de ce billet).

Retour à la case départ. Je relance preupgrade, reboot et... Même combat :-/ Retour sous Fedora 8, où un yum remove gnome-panel m'annonce 30 dépendances seulement (je m'étais attendu à beaucoup plus). Je prends soin de noter ces dépendances désinstallées dans un coin, supprime gnome-panel et tente ma chance à nouveau.
Devinez ? Même résultat. Mais sur un autre paquet, nas-libs cette fois. Seulement voilà, je m'aperçois qu'anaconda me parle de nas-libs en .i386 ! Un petit ctrl+alt+f2 histoire de voir ce qu'une console peut raconter. Le ping fonctionne, déjà, j'ai un accès réseau. Le système principal est chrooté, je vais donc voir un peu les paquets téléchargés pour la mise à jour, et me rend compte qu'effectivement le paquet nas-libs est présent en x86_64, mais pas en i386.

Bon, faisons le point. Anaconda cherche à installer un paquet i386 qui n'existe pas et ne semble pas capable de le télécharger par ses propres moyens. Un petit wget ? Allez hop, c'est parti, je télécharge le nas-libs dans le répertoire qui va bien, je fais un ctrl+f6 pour retrouver anaconda qui continue de râler... Il n'a pas vu vu que je lui avais mis le fichier à disposition !

Reboot à nouveau, sélection de l'upgrade dans le grub et... Il cherche à nouveau à télécharger quelque chose. J'attends avec perplexité qu'il me dise ce qu'il cherche à faire cette fois (tout en appréhendant le nas-libs), la procédure est assez longue, comme je l'ai déjà dit plus haut. Cette fois, il se plaint de kdebase-workspace-libs, toujours en i386. Vérification faite, ce paquet existe lui aussi en x86_64, mais pas en i386 !!!

On recommence, encore, et encore, et encore... De mémoire, les paquets suivants ont posé ce problème :

  • gnome-panel-libs
  • nas-libs
  • kdebase-workspace-libs
  • qt-x11
  • qt

J'en oublie peut-être. Je n'ai pas chronométré le temps qu'il m'a fallu pour résoudre toutes ces dépendances hasardeuses, mais ce fût long. Au final, anaconda a terminé son boulot, et la mise à jour sur Fedora 9 était faite.

Oui mais...

Bon, après la mise à jour via anaconda, je relance le système. Une fois sur ma F9 toute neuve, je lance une mise à jour (y'en avait pas mal quand même) et attends patiemment. La mise à jour se termine, sans encombre, et je décide de relancer ma machine pour profiter des dernières mises à jour avant de nettoyer un peu le tout avec package-cleanup.
Seulement, voilà, la bonne Fée Dora n'était pas à mes côtés, et le nouveau kernel installé ne semble pas me permettre de lancer mon système (il se plaint de bibliothèques manquantes pour rhgb - ce qui n'est pas trop gênant - et mount - ce qui est déjà un peu pus gênant -). Impossible de lancer le système, SELinux me dit être en train de re-étiquetter mon disque, mais j'en doute fort puisque le disque n'est monté qu'en lecture seule...

Au final, j'ai relancé mon pc sur le noyau F8, en attendant la prochaine mise à jour ou ma prochaine montée de courage...

Au final, je ne vais pas dire que je suis déçu de Fedora 9, loin de là, mais je m'attendais à rencontrer beaucoup plus de problèmes sur un préupgrade F7 -> F9 alors que ce fut l'inverse...

dimanche 29 juin 2008

Applications GTK sous KDE : étrangetés

J'ai déjà pu constater un phénomène assez étrange avec certaines applications GTK sous KDE 3.5 (Fedora 8).

En effet, lorsque l'on lance une application GTK sous KDE, le thème, les couleurs et les polices sont celles de KDE. Normal. Le souci étant que parfois, si j'utilise une application GNOME (gnome-keyboard-properties pour l'exemple), les thèmes utilisés deviennent ceux de... Gnome (enfin, ne sachant pas exactement ce qui se passe, je ne puis que supposer que le thème complet est rapatrié de Gnome. Les polices ainsi que les icônes le sont pour le moins.) !

Avant (Firefox sous KDE, avec le thème KDE) : Firefox lancé depuis KDE

Après (Firefox sous KDE, avec le thème GTK, après lancement de gnome-keyboard-properties) : Firefox lancé depuis KDE, après gnome-keyboard-properties

Ce n'est pas vraiment un problème en soi, hormis le fait d'avoir des apparences différentes selon les applications utilisées. De plus, pour que le changement s'opère sur Firefox, Thunderbird ou The Gimp, il faut relancer l'application. En revanche, XChat, Gajim ou aMule changent d'apparence en live, ce qui est plutôt déconcertant :-/

Une fois le changement opéré, je n'ai (pour l'instant) trouvé d'autre solution que de relancer KDE. Au démarrage suivant, retour à la normale... L'utilisation des thèmes Gnome dans les applications GTK ne me dérange guère, mais ces changements incessants sont plutôt pénibles.

Si vous avez une idée, soit pour éviter ce problème, soit pour que les applications GTK sous KDE utilisent systématiquement les thèmes de Gnome, je suis preneur :-)

samedi 28 juin 2008

Good Bye F7, welcome F9

Depuis sa sortie, j'utilisais Fedora 7 sur mon ordinateur portable ainsi que sur mon pc de bureau. Mon PC de bureau à migré vers Fedora 8 peu après sa sortie, mais le portable était, lui, resté en Fedora 7.

fedora7.png

Outre le fait que j'avais trouvé le graphisme super (le thème de ce blog, ainsi que celui du site de l'association Fedora-fr en sont librement inspirés), cette distribution ne m'a jamais fait défaut.

C'est avec regret que j'ai lu l'annonce de la fin du support pour cette mouture, bien que je m'y étais préparé de longue date... Mais bon, il faut vivre avec son temps !

J'étais quelque peu hésitant à migrer vers Fedora 9, en utilisateur de KDE, je craignais de ne pas retrouver mes repères, de trouver un système boggué, etc, etc, ... du fait du passage à KDE 4.0 sous Fedora 9.

fedora9.png

Mais ce qui m'a initialement séduit dans Fedora, c'est justement l'intégration des toutes dernières technologies, parfaites ou non :-) D'un autre côté, si KDE4 n'est pas parfait, force est d'admettre que les développeurs de KDE ont accompli un travail remarquable, je ne doute pas que la prochaine version corrige les bogues qui auront été découverts.

Je me suis donc décidé à faire le grand plongeon, quitte à faire des vagues ! Fedora 9 sera ma compagne de travail de tous les jours, puisque j'y utilise mon ordinateur portable :-)

Après tout, historiquement, les personnes qui avaient peur du changement ont ralenti certaines choses, je ne compte pas rejoindre leurs rangs de si tôt !

Côté « technique », j'ai utilisé l'outil preupgrade pour faire - une fois n'est pas coutume - une mise à jour de mon système plutôt qu'une réinstallation pure et simple. Tout s'est formidablement bien passé, je n'ai eu qu'à déplorer l'absence de traduction pour l'outil préupgrade, mais son arrivée ne saurait visiblement tarder.

Certains paquets ont posé quelques soucis :

  • emacs-nox semblait corrompu. Je ne l'avais installé qu'à des fins de tests, j'ai donc pu le supprimer sans autre forme de procès,
  • PHP ne se chargeait plus... Mais sur ma f7, ces paquets n'étaient pas les officiels, il n'ont donc pas du être mis à jour. Un yum update php\* a corrigé tous les soucis
  • Firefox n'a pas aimé la mise à jour, mais, là encore, je n'utilisais pas le paquet officiel sur ma Fedora 7.
  • la traduction française de KDE4 était manquante après la mise à jour, un simple yum install kde-l10n-French et c'était reparti

J'ai ensuite mis à jour les deux dépôts externes utiles au quotidien :

  • le dépôt Remi, pour les versions à jour de PHP, MySQL, ainsi que pour le plugin thunderbird Enigmail qui n'est malheureusement toujours pas présent dans les dépôts de base,
  • le dépôt Livna, pour toutes les bibliothèques non libres (lecture de MP3, DVD, etc...)

Il me reste désormais à découvrir les faces cachées de cette sulfureuse nouvelle mouture, je vous invite à en faire de même, en récupérant Fedora 9 depuis le site officiel, ou encore en utilisant le LiveCD Fedora 9 francophone.

dimanche 15 juin 2008

LiveCD Fedora 9 francophone

Les Live CD (gnome et KDE) de Fedora 9 sont désormais disponibles en version francophone !

f9launch.png

Grâce au travail de kwizart, et aux serveurs de Fedora-fr, de llaumgui et de Remi, vous pouvez dès à présent les télécharger via bittorrent à l'adresse suivante :
http://fedora-fr.org:6969

N'hésitez pas à les récupérer et à les partager ! :-)

dimanche 1 juin 2008

Mariage - Suite et fin

Ayé ! On est mariés ! :-)
Alexandrine est officiellement devenue Madame Cwiklinski hier, Samedi 31 mai 2008 vers les 14h30.

La cérémonie en mairie a été filmée, pas mal de photos de la préparation au resto, en passant par la cérémonie ont été prises (nous nous employons à toutes les récupérer...).

Voici un « bref » récapitulatif de cette journée...

Préparation

Un peu de stress... Bon, normal me direz-vous, mais nous étions, étonnamment, beaucoup plus zen que nous l'avions pensé.
Presque aucun accroc, forcément quelques petits soucis sont venus pimenter cette journée, comme l'une des bibliothèques de mon bureau qui a décidé de se casser la figure... Ceci étant dit, que serait une préparation de mariage sans aucune péripétie ?

Grâce à Alex, tout avait été préparé à l'avance, ce qui nous a bien simplifié la vie.

Mairie

Hum... Comment dire...

Je ne vais pas affirmer que cela s'est mal passé, ce serait mentir, tout s'est parfaitement bien passé.
Cependant, l'organisation des mariages par la mairie de Douai nous a à tous semblé relever de la chaine industrielle que toute autre chose, pas de possibilité de se garer à proximité, nous sommes arrivés vers 14h20 pour une cérémonie prévue à 14h30, et avons assisté à la sortie des 3 ou 4 mariages précédents :-/

Pas de heurts finalement, certains de nos invités n'ont pas pu arriver à l'heure et nous ont retrouvés à la sortie de la mairie.

Vin d'honneur

< Digimax U-CA 5, Kenox U-CA 5 / Kenox U-CA 50 >

Le vin d'honneur était organisé chez nous. Nous avions conscience que d'inviter trop de monde en même temps dans notre appartement poserait un problème, au final il y avait du monde, mais pas vraiment trop :-)

Bonne humeur, félicitations et petites enveloppes (merci encore à tous !) étaient au rendez-vous.

Restaurant

Nous avions sélectionné un restaurant de Lille, La Baignoire, qui, en plus de nous proposer un tarif intéressant, nous a permis de choisir un menu « Ch'ti » (Tourte au Maroilles en entrée et Carbonnade Flamande en plat principal).
Là aussi, tout s'est bien passé, hormis que nous étions dans une salle nommée « L'aquarium »... Au début, nous ne savions pas pourquoi cette salle se nommait ainsi... Au bout d'une heure ou deux, nous avions compris : il s'agissait d'une salle fermée (super pour le mariage, on n'était pas dérangés par les autres clients, et on ne les dérangeait pas non plus), mais à laquelle manque cruellement une clim !

La suite...

mariage_censored.jpg

Hé ben non, ça ne vous regarde pas :-D

- page 3 de 6 -