The trashiest blog in the World...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tchao facebook - Je reprends ma vie privée

Il y a quelque temps, je m'inscrivais sur Facebook ; en grande partie à cause du fameux (et, au demeurant, fort dangereux) effet Lemming !

Non pas que je sois particulièrement fan de ce genre de systèmes ; mais les copains étaient là-bas, c'était rigolo. Au début. Et encore...
Je vous passerai mes humeurs concernant les contenus divers et variés ; j'ai trouvé au final que l'ensemble des informations que je recevais relevait plus du spam qu'autre chose. Et du spam ; j'en ai déjà beaucoup dans mes emails, merci beaucoup ! :-D

En dehors de ces considérations personnelles, ce qui m'inquiète le plus se résume en deux points :

C'est ce dernier point, et notamment un graphique montrant l'évolution des paramètres de vie privée par défaut de facebook qui m'ont décidé à finalement supprimer mon compte (Tristan Nitot a fait echo de cet article en français sur son blog).
Certains pensent qu'il n'est pas possible de supprimer réellement un compte facebook et qu'on ne peut que le désactiver. C'est faux, il est possible de supprimer un compte facebook, même si visiblement, il faut vraiment être motivé pour trouver la façon de faire (encore une chose que je n'aime guère... Ont-ils à ce point « peur de perdre » des utilisateurs et/ou leurs données par ailleurs ? ) !

Donc, voilà, c'est fait, j'ai demandé la suppression de mon compte facebook :

Votre compte a été désactivé du site et sera effacé de façon définitive d'ici 14 jours. Si vous vous connectez à votre compte dans les 14 prochains jours, votre compte sera réactivé et vous pourrez annuler votre demande.

14 jours pour supprimer un compte, je trouve cela très long : j'ai décidé de partir, pourquoi conserver mes données encore deux semaines supplémentaires ?

Si vous souhaitez conserver votre compte facebook, je ne saurai que trop vous inviter à lire ce petit tutoriel qui devrait vous permettre de bloquer une partie des « fuites » de votre vie privée depuis facebook :-)

Notez finalement que mon épouse, avec laquelle je n'avais pourtant pas parlé de ces problèmes de vie privée, avait elle aussi décidé de supprimer son compte facebook. N'ayant pas trouvé le lien, elle l'avait simplement désactivé, et a été fort contente lorsque je lui ai donné la façon de le supprimer définitivement ;-)

Commentaires

1. Le samedi 15 mai 2010, 10:40 par MrTom

J'y pensais également... mais je rajoute l'argument du peu d'intérêt à être sur Facebook. Pas grand chose ne s'y passe de bien intéressant... et pourtant, j'ai plus de 160 amis !
La page de suppression de compte n'est pas si cachée que cela, on la retrouve facilement dans l'aide en tapant "supprimer mon compte" dans le champ de recherche. Je trouve que c'est bien plus simple de supprimer un compte Facebook que de supprimer un compte hotmail...

2. Le samedi 15 mai 2010, 11:43 par trashy

Je n'ai pas tenté personnellement de chercher comment supprimer mon compte, puisque j'avais le lien direct... Quand à la suppression d'un compte homail ; je ne m'y suis jamais essayé :-)

3. Le samedi 15 mai 2010, 21:33 par Seb``

On dirait que l'effet lemming fonctionne aussi à l'envers. J'ai fait la même chose il y a peu de temps et j'en discute avec les quelques utilisateurs de facebook de mon entourage qui arrivent à reconnaitre que c'est devenu inutile. La prochaine étape reste le grand saut par de-là la falaise de l'île Facebook ;)

Lorsque je suis passé moi aussi à l'acte, j'avais gardé l'URL d'une image uploadée sur Facebook en guise d'indicateur. Comme de juste, il avait fallu une petite douzaine de jours avant d'aboutir à un 404 libérateur.

Quid de la question "doit-on se bouger autant pour faire partir les utilisateurs de ce service moisi que pour faire avancer les logiciels open source ?", pensez-vous que la finalité du combat est la même ?

4. Le lundi 17 mai 2010, 13:59 par Kenshin

J'y pense depuis un moment maintenant. Si je le conserve, c'est uniquement pour garder le contact avec un tout petit nombre d'amis. (j'aimerai tant utiliser le mail, mais bon...)
Parce qu'entre les adhésions à des pages/groupes complètement débiles, et leurs statuts tout aussi débiles, c'est vite gonflant. (mais pour ça, je masque. Et récemment j'ai fait le "tri", Dieu que ça soulage !)

Entre ceux qui pleure leurs peines de cœur, ceux qui se réjouissent de leur nouvelle histoire de cœur (courte, généralement), ceux qui postent des choses que tu ne comprends même pas, on a vite fait de devenir fou.

Twitter, c'est tout de même plus utile, quoi qu'on en dise. (L'intérêt de Facebook, c'est aussi les actualités. Juste pour débattre dans les commentaires. Intérêt relativement limité n'est-ce pas ?)

Si mes quelques amis que j'estime beaucoup relevaient régulièrement leur boîte mail, je ne me serai même pas inscrit. (j'ai d'ailleurs été longtemps farouchement opposé.)